académicien

académicien, ienne [ akademisjɛ̃, jɛn ] n.
• 1555; fém. 1648; lat. academicus académie
1 N. m. Antiq. Disciple de Platon. platonicien.
2Cour. Membre de l'Académie française. immortel. Épée, habit vert de l'académicien. En 1980, Marguerite Yourcenar fut la première académicienne. Membre d'une société (artistique, littéraire, scientifique) appelée académie. Les académiciens Goncourt. Colette était académicienne de l'Académie royale de Belgique.

académicien nom masculin Dans la Grèce antique, philosophe qui fréquentait Platon et ses disciples. ● académicien, académicienne nom Membre d'une académie. Membre d'une classe de l'Institut et, en particulier, de l'Académie française. ● académicien, académicienne (citations) nom Alfred Capus Aix 1858-Neuilly 1922 Académie française, 1914 La mort d'un académicien est un événement grave à coup sûr, ce n'est pas un événement triste. Monsieur veut rire Ollendorf Alfred de Musset Paris 1810-Paris 1857 Nu comme un plat d'argent, — nu comme un mur d'église, Nu comme le discours d'un académicien. Premières Poésies, Namouna Alexis Piron Dijon 1689-Paris 1773 Ci-gît Piron, qui ne fut rien, Pas même académicien. Épigrammes, Mon épitaphe académicien, académicienne (synonymes) nom Membre d'une classe de l'Institut et, en particulier, de l'Académie...
Synonymes :
- immortel (familier)

académicien, enne
n.
d1./d Membre d'une académie, spécial., de l'Académie française.
d2./d (Luxembourg) Diplômé(e) de l'université.

⇒ACADÉMICIEN, IENNE, subst. et adj.
I.— Emploi subst.
A.— Membre de l'Académie fondée par Platon ou continuée par ses successeurs :
1. Les épicuriens s'attachèrent ensuite à l'évidence des sens comme critère de certitude. On leur objecta les erreurs connues des jugements assis sur l'apparence sensible. Les stoïciens admirent une compréhension immuable et certaine du vrai conforme à la nécessité de la raison. On leur opposa la compréhension pareille des philosophes qui embrassaient, en qualité de certainement vrai, le certainement faux des stoïciens. Les nouveaux académiciens passèrent condamnation et s'occupèrent de remplacer la certitude abandonnée par la vraisemblance ou la probabilité.
Ch. RENOUVIER, Essais de critique générale, 3e essai, 1864, p. XLII.
B.— Membre d'une société sc., litt. ou artistique :
2. Un des bonheurs de Lucien avait été de ne pas trouver à Paris son cousin Ernest Dévelroy, futur membre de l'Académie des sciences morales et politiques. Un des académiciens moraux, qui donnait quelques mauvais dîners et disposait de trois voix, outre la sienne, avait eu besoin d'aller aux eaux de Vichy, et M. Dévelroy s'était donné le rôle de garde-malade. [Académicien moral, p. plaisant. sur Académie des sciences morales].
STENDHAL, Lucien Leuwen, t. 2, 1836, p. 326.
3. ... on est trop souvent irrité par l'agenouillement bête de la princesse devant le titre d'académicien, de membre de l'Institut, devant la consécration officielle, patentée, gouvernementale du talent.
E. et J. DE GONCOURT, Journal, oct. 1884, p. 387.
4. Dans l'éveil de la beauté, chez l'artiste qui peut tout peindre, le modèle lui en sera fourni par des gens un peu plus riches que lui, chez qui il trouvera ce qu'il n'a pas d'habitude dans son atelier d'homme de génie méconnu qui vend ses toiles cinquante francs : un salon avec des meubles recouverts de vieille soie, beaucoup de lampes, de belles fleurs, de beaux fruits, de belles robes — gens modestes relativement, ou qui le paraîtraient à des gens vraiment brillants (qui ne connaissent même pas leur existence), mais qui, à cause de cela, sont plus à portée de connaître l'artiste obscur, de l'apprécier, de l'inviter, de lui acheter ses toiles, que les gens de l'aristocratie qui se font peindre, comme le pape et les chefs d'état, par les peintres académiciens.
M. PROUST, À la recherche du temps perdu, Le Temps retrouvé, 1922, p. 722.
En partic. Membre de l'Académie française :
5. ... comme tous les ans quelques baigneurs de l'année précédente reviennent, on se lègue d'été en été ces réputations locales qui, par l'effet du temps, sont devenues de véritables célébrités, écrasant, sur la plage qu'ils ont choisie, toutes les réputations de passage. Une seule espèce d'hommes les fait trembler : les académiciens; et plus l'immortel est inconnu, plus son arrivée est redoutable. Il éclate dans la ville d'eaux comme un obus. On est toujours préparé à la venue d'un homme célèbre. Mais l'annonce d'un académicien que tout le monde ignore produit l'effet subit d'une découverte archéologique surprenante.
G. DE MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 2, Épaves, 1881, p. 1217.
6. Il avait appris qu'il avait du génie, mais il ne le croyait pas puisqu'il continuait à simuler la déférence envers des écrivains médiocres pour arriver à être prochainement académicien, alors que l'Académie ou le faubourg Saint-Germain n'ont pas plus à voir avec la part de l'esprit éternel, laquelle est l'auteur des livres de Bergotte, qu'avec le principe de causalité ou l'idée de Dieu.
M. PROUST, À la recherche du temps perdu, À l'ombre des jeunes filles en fleurs, 1918, p. 557.
Au fém. Membre d'une académie (autre que celles qui composent l'Institut de France) :
7. ... je fais des compliments personnels à notre chère académicienne sur l'onction et la foi qu'elle a mises dans ce petit chef-d'œuvre.
CHAMPFLEURY, Le Bourgeois de Molinchart, 1855, p. 248.
8. ... tu collectionnerais tous les diplômes de la création : licenciée, doctoresse, agrégée, académicienne et même décorée, tu ne pourrais pas enseigner la grammaire.
L. FRAPIÉ, La Maternelle, 1904, p. 2.
C.— P. ext., arg. — 1. Maître de danse (Nav., 1856 ds ESN. 1965). 2. Buveur d'absinthe (BRUANT 1901). 3. Récidiviste (BRUANT 1901, ).
II.— Emploi adj., rare
A.— Qui est propre à l'Académie (sup. I A) :
9. Leurs dogmes, réduits à des expressions plus modérées, se complètent et se soutiennent mutuellement. Il serait même permis de dire que les idées, qui sont la clef de voûte de l'édifice académicien, touchent de près aux formes péripatéticiennes.
F. OZANAM, Essai sur la philosophie de Dante, 1838, p. 234.
Rem. Édifice académicien :l'édifice de la philos. platonicienne.
B.— Synon. de académique :
10. ... il n'y avait de clair dans son discours et dans ses gestes qu'une fureur homicide qui s'exprimait en des formules académiciennes; ...
ALAIN, Propos, 1922, p. 409.
Prononc. :[], fém. [-].
Étymol. ET HIST. — Corresp. rom. : ital. accademico; esp., port. académico; cat. académic; roum. academician.
I.— 1. Subst. masc. 1555 nouveaux académiciens « philosophes de la nouvelle Académie : école de Carnéade et de ses successeurs » (RAMUS, Dialect. ds DG :Les Pyrrhoniens et les nouveaux académiciens); 2. a) subst. masc. 1672 « membre d'une Académie litt. » (MÉNAGE, Observat. langue fr. ds DUB.-LAG. 1960 s.v. académiste : Académicien se dit de celui qui est d'une Académie de gens de lettres, et Académiste de celui qui est d'une Académie où l'on apprend à monter à cheval); subst. fém. 1701, FUR. s.v. : (...) On a ajouté un féminin en faveur de Me des Houlières. L'Académie d'Arles lui a envoyé des lettres d'Académicienne. C'est la première de son sexe à qui l'on ait déféré cet honneur (...); b) 1912 [?] pop., VILLATTE, Parisismen s.v. : Académicien, m. bij de romantische school van 1830 : aahanger der Klassieke school [« dans l'école romantique de 1830 : disciple de l'école classique. »]; 3. 1856 « Maître de danse » d'apr. ESN. 1965, terme en usage à l'École navale.
II.— Adj. 1838, sup. ex. 9; 1845, BESCH. s.v. : (...) Il se dit aussi comme adjectif; c'est une omission de tous les dictionnaires. [Naudet ds BESCH.] : Ta léthargique fleur n'est bonne Qu'à ceindre un jour d'une couronne Un front académicien.
Dér. du thème du lat. academicus, adj. (suff. -ien); voir académique II, adj.; cf. avec 1 : JÉRÔME, Epist., 131, 1 ds TLL s.v., 246, 30 : Academici novi; au sens « membre de l'Académie fr. » supplante académiste dep. 12 fév. 1635 (BRAUNSCHVIG, Notre litt. étudiée dans les textes, I, 365); voir académiste.
STAT. — Fréq. abs. litt. :546. Fréq. rel. litt. :XIXe s. : a) 787, b) 698; XXe s. : a) 1 003, b) 672.
BBG. — GOBLOT 1920. — Gramm. t. 1 1789. — LELOIR 1961 (s.v. Institut).

académicien, ienne [akademisjɛ̃, jɛn] n. et adj.
ÉTYM. V. 1550, Ramus (au sens antique); du lat. academicus. → Académique, et suff. -ien, -ienne.
———
I N.
1 Didact. Philosophe de l'Académie, école platonicienne. Platonicien.
2 N. m. (12 février 1635). Cour. Membre de l'Académie française. Immortel.Membre de l'Institut ( Académie). || Le titre d'académicien.(1672). Membre d'une société (artistique, littéraire, scientifique) appelée académie. || Les académiciens Goncourt : les membres de l'Académie Goncourt.
REM. Les membres de l'Académie française s'étaient d'abord appelés académistes.
1 Ci-gît Piron, qui ne fut rien,
Pas même académicien.
Piron, Épigrammes, « Mon épitaphe ».
2 Car alors (au temps de Conrart) aussi on faisait académiciens ceux qui n'écrivaient point, sans toutefois mettre en prison ceux qui écrivaient.
P.-L. Courier, Pamphlets politiques, Pl., p. 150.
3 Nu comme un plat d'argent, — Nu comme un mur d'église,
Nu comme le discours d'un académicien.
A. de Musset, Namouna.
N. f. || Académicienne (1648, en parlant de l'Antiquité; pour l'époque moderne, 1900, Robida, le XXe siècle, p. 179 — roman d'anticipation). Femme membre d'une académie. || Colette était académicienne de l'Académie royale de Belgique.(À l'Académie française). || Marguerite Yourcenar fut la première académicienne (1980).
4 Le Roi (des Belges) était très grand; il se pencha pour embrasser la première académicienne de son royaume (la comtesse de Noailles).
G. Bauer, les Billets de Guermantes, juil. 1936, p. 75.
———
II Adj. (Rare).
1 Didact. Qui est propre à l'Académie (I., 1.). || La philosophie académicienne.
2 Académique. || Une formule académicienne.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Academicien — Académicien Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • académicien — Académicien. sub. masc. Philosophe de la secte qu on nommoit Académie. Les Académiciens & les Peripatéticiens estoient opposez. Il signifie aussi, Qui est de quelque Académie de gens de lettres. Les Académiciens de l Académie Françoise. Les… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • académicien — (a ka dé mi siin ; en vers, il est de six syllabes ; par exemple, dans l épigramme de Piron : Ci gît Piron, qui ne fut rien, Pas même académicien. Cependant on pourrait aussi suivre la prononciation ordinaire et le faire de cinq syllabes) s. m.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Académicien — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « académicien », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le mot académicien désigne : un… …   Wikipédia en Français

  • ACADÉMICIEN — s. m. Philosophe de la secte de l Académie. Les académiciens et les péripatéticiens étaient opposés sur plusieurs points.   Il signifie aussi, Celui qui fait partie d une compagnie de gens de lettres, de savants ou d artistes, nommée Académie. Un …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ACADÉMICIEN — n. m. Celui qui fait partie d’une compagnie de gens de lettres, de savants ou d’artistes, nommée Académie. Un académicien de Marseille, de Toulouse. Les académiciens de la Crusca. Il a quelquefois un féminin. L’Académie de peinture a nommé… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • académicien — an. AKADÉMICHIN, NA, E (Albanais, Annecy) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Académicien français — Liste des membres de l Académie française par fauteuil Article principal : Académie française. Liste des membres de l Académie française par fauteuil. Pour mémoire, par décret du 8 août 1793, la Convention Nationale supprime l Académie… …   Wikipédia en Français

  • Jean Baudoin (académicien) — Pour les articles homonymes, voir Baudoin. Jean Baudoin, né à Pradelles vers 1590 et mort à Paris en 1650, est un traducteur et écrivain français. Sommaire 1 Sa vie et son œuvre 2 …   Wikipédia en Français

  • Gerard Dupont (academicien culinaire) — Gérard Dupont (académicien culinaire) Gérard Dupont Naissance 10 novembre 1942 Nogent sur Seine Nationalité …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.